fbpx
skip to Main Content
  @cdagroecologie
English EN French FR

Responsable du pôle « Formations »
Chargée de missions

Il est essentiel, aujourd’hui, de remettre l’agriculteur au centre de ses décisions, le consommateur au centre de son alimentation et l’environnement au cœur de la réflexion.

Mes missions au CDA :

Pôle « Formations » :

Responsable de ce pôle, j’ai pour mission de développer le catalogue de formations du CDA en montant, avec les intervenants, des programmes de formation pour enrichir notre offre. Je travaille également sur l’amélioration continue des formations que nous proposons.

Un autre aspect de mon poste consiste en l’organisation de nos formations (communication, invitations, inscriptions, réservation des salles, gestion administrative, …) et au montage des dossiers de demande de financement.

Coordination de projets :

J’accompagne les experts du CDA en assurant la coordination technique (coordination d’acteurs, planification de la feuille de route technique, organisation des actions collectives, organisation et animation de réunions, …) et la gestion budgétaire de projets de développement agricole en lien avec la préservation de la qualité de l’eau et l’amélioration de la qualité des sols.

conservation des sols

Aide technique sur les expérimentations :

Lors des suivis d’expérimentation sur diverses thématiques (multiplication de variétés de blés paysans, couverts d’intercultures, culture de méteils, …), j’apporte une aide technique aux experts du CDA.

Qui suis-je ?

En reconversion professionnelle, je souhaite développer mes compétences en agronomie et en conduite du changement pour pouvoir accompagner au mieux les agriculteurs vers une transition agroécologique.

En découvrant le fonctionnement des sols, la richesse du vivant et l’importance du lien entre le sol, les plantes et les animaux, j’ai compris qu’il était possible de développer une agriculture permettant de répondre aux besoins alimentaires de la population tout en respectant l’environnement.

Cela demande de revoir nos schémas et de tester de nouvelles méthodes de production, mais il est essentiel, aujourd’hui, de remettre l’agriculteur au centre de ses décisions, le consommateur au centre de son alimentation et l’environnement au cœur de la réflexion.

Back To Top
×Close search
Rechercher