fbpx
skip to Main Content
  @cdagroecologie
L’agroécologie, Définition Et Principes

L’agroécologie, définition et principes

Qu’est-ce que l’agroécologie ? Quelle est l’histoire derrière cela? Quels sont quelques exemples d’agroécologie ? Quels sont les principes de l’agroécologie ? Découvrons-le sans plus attendre dans cet article destiné à y voir plus clair sur l’agroécologie et les bonnes démarches qui s’y référent. 

Définition de l’agroécologie

L’agroécologie est l’étude des processus écologiques appliqués aux systèmes de production agricole. L’introduction de principes écologiques dans les agroécosystèmes pourrait suggérer de nouvelles approches de gestion qui ne seraient pas envisagées autrement.

En d’autres termes, l’agroécologie englobe la relation entre les systèmes de production agricole et les processus écologiques. Elle regroupe toutes les techniques qui permettent aux pratiques agricoles d’être plus respectueuses de l’environnement et de ses spécificités écologiques.

L’agroécologie est une combinaison interdisciplinaire d’agronomie, d’agriculture, d’écologie scientifique, d’économie et de sciences sociales. Elle intègre des pratiques telles que l’agriculture biologique, l’agriculture  régénérative, certains aspects de la permaculture et contribue ainsi au développement durable et au préservement de la biodiversité .

L’agroécologie se caractérise également par une conception globale des systèmes de production agro-alimentaire et s’appuie sur les caractéristiques naturelles des écosystèmes pour les amplifier. Cela permet de minimiser les pressions de l’Homme sur l’environnement et de préserver la capacité de renouvellement des services écosystémiques .

 

 

Formation agroécologie

Nous vous proposons des formations sur mesure selon vos besoins. Que vous soyez agriculteurs, acteurs publics, éleveurs, une organisation professionnelle agricole ou bien encore une entreprise agroalimentaire, ne passez pas à côté !

Pour accéder directement au détail de nos formations, c’est par ici !

 

Transition agroécologique

 

Le terme agroécologie est apparu pour la première fois en 1928 sous la plume de l’agronome américain Basil Bensin. Sa vision se référait alors exclusivement à l’application des méthodes de l’écologie aux processus de la recherche agronomique.

Cette idée s’est progressivement développée au cours des années 1960, 1970 et 1980. À ce moment-là, la notion d’agroécosystème a commencé à se transformer en idée. L’idée d’un écosystème modifié par l’activité humaine à des fins d’exploitation.

Dans les années 1990 et 2000, l’agroécologie est devenue beaucoup plus globale. Les agroécosystèmes sont désormais utilisés pour comprendre et définir l’ensemble du système de production, de distribution et de consommation des ressources alimentaires, dans toutes ses composantes (agricole, agronomique, économique, environnementale et sociale).

À présent, même le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation y prête de plsu en plus attention.

LE CDA (Centre de Développement de l’Agroécologie) s’inscrit dans cette dynamique qui tend à transmettre cette vision ainsi que ce savoir à tous les acteurs intéressés. En s’appuyant sur des années de recherches, d’expérimentations, mais aussi grâce aux connaissances et témoignages de centaines d’agriculteurs et d’éleveur Français, le CDA propose à présent des formations et différentes prestations pour se sensibiliser aux nouvelles pratiques qui allient rentabilité et respect de l’environnement.

 

 

Pourquoi l’agroécologie est positionnée sur le devant de la scène agricole ? 

L’agroécologie s’est progressivement façonnée en réaction à l’agriculture intensive et industrielle. En effet, l’agriculture moderne, a permis de développer massivement la production alimentaire, mais souvent à un coût écologique élevé. Aujourd’hui, la communauté scientifique s’accorde à dire que certains problèmes écologiques sont en partie dus à l’agriculture intensive. Par exemple, l’utilisation massive de pesticides et la dégradation de la qualité des sols, la perte de biodiversité, l’homogénéisation des cultures du sol et les effets du  réchauffement climatique  sont tous dus en partie à l’agriculture intensive.

De plus en plus de chercheurs, d’activistes et d’agronomes militent pour une redéfinition des principes agricoles de notre société. Cela a pour but de produire un système agricole plus responsable et résilient. Les démarches agroécologiques tentent de répondre à ce besoin. En effet, elles visent à produire un système agricole plus durable et écologique.

 

On vous retrouve sur nos réseaux ainsi que sur notre site internet afin de vous tenir informés de nos prochaines avancées et prestations.

 

agroecologie-definition-permaculture

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Back To Top
×Close search
Rechercher