fbpx
skip to Main Content
  @cdagroecologie
L’érosion Des Sols, Que Faire Pour La Limiter ?

L’érosion des sols, que faire pour la limiter ?

Érosion des sols : comment la stopper ? Comment la gérer ?

Solutions simples à un problème complexe !

 

erosion-de-ses-parcelles

 

L’érosion des sols est le phénomène qui irrite le plus ceux qui en sont victimes.  Et croyez-le, il y en a beaucoup ! Malheureusement, ce problème est souvent pris comme une voie sans issue pour laquelle nous n’avons aucun moyen d’agir.

D’une part, parce que la plupart des techniciens et des agriculteurs sont bien trop indulgents envers ce phénomène et le considère encore trop fréquemment comme une fatalité.

D’autre part, les solutions sont connues, et faciles à mettre en œuvre : cela s’appelle la couverture des sols et la réduction du travail du sol.

Les quelques photos présentent dans cet article prises sur le terrain démontrent notamment une chose : TOUS les hivers lors d’épisodes pluvieux on peut perdre son sol dans les fossés…

Suite à des années de tests et d’études, il est prouvé que le fait de couvrir ces sols ou du moins de laisser un minimum de végétation entre vos périodes de culture aide. Cela aide car les racines, la matière organique, la vie au sens large permet à l’eau de s’infiltrer et aide les sols argileux à rester en place.

Les principaux freins à la couverture des sols sont la peur, la mauvaise appréciation du rapport coût/bénéfices et la tradition.

– La peur est souvent liée au stress hydrique ou à la difficulté à reprendre ses sols tôt au printemps
– Le rapport coût/bénéfice est lié à la vision réductrice du couvert végétal comme une charge nette alors que c’est un investissement (cela coûte, mais rapporte : matière organique, protection, stockage de carbone…)
– La tradition : par exemple, “On a toujours travaillé les sols entre les vignes chez nous”

L’érosion des sols, un problème récurrent.

Il n’y a pas des bons ou de méchants, la question n’est pas là.

Par contre, si vous êtes sujet à des érosions dans les parcelles, il est nécessaire d’agir. En effet l’érosion diffuse est quasi-systématique sur sol travaillé, l’érosion visible signifie que le taux de perte de sol est très élevé, avec la disparition en particulier de la partie la plus fertile (les premières couches).

Le sol est l’épiderme de la terre. Au CDA, nous recommandons que cet épiderme soit protégé par une couverture végétale au moins 95% de l’année.

À ce prix, avec les bons choix de couverts et la récurrence de la pratique chaque année, le sol peut devenir un capital vivant qui délivre un volant d’auto-fertilité intéressant.

L’agriculture durable commence par les sols, et ensuite par les économies d’intrants.

 

Quelle serait la valeur environnementale réelle d’une agriculture raisonnée ou à bas intrants par exemple qui fabriquerait ce type de visuel érodé ? Vous feriez visiter ces parcelles à vos consommateurs ?

Une question que je trouve toujours intéressante à poser.

Retrouvez nos différentes formations et conseils sur notre site dédié à l’agroécologie ainsi que dans notre blog.

 

lutter-contre-l-erosion-pluie

Le complexe argilo humique !

La structure stable créant la fertilité physique, chimique et organique
du sol à préserver ! Protéger cette structure, en améliorant la teneur
en Matière Organique des sols pour limiter la dispersion des
argiles tout en conservant l’eau dans ces sols.

Restez à l’écoute sur nos réseaux et sur le site CAP AGROECO pour être prévenus de notre prochaines journée techniques.

This Post Has 0 Comments

Leave a Reply

Back To Top
×Close search
Search